La technologie dans les écoles

Pousser les élèves à participer est la tâche qui revient à chaque enseignant. Malheureusement, il y a toujours des élèves qui ne seront pas motivés et qui n’auront pas l’air de s’intéresser à ce qu’il se passe en classe.

Chaque année, les enseignants tentent de trouver des moyens pour faire participer leurs élèves. Shawn Young, un enseignant québécois, a trouvé un moyen pour pousser ses élèves à participer et ce moyen est Classcraft. Cette application web, qu’il a créée, permet aux professeurs de diriger un jeu de rôle dans lequel leurs élèves incarnent différents personnages. Cet enseignant a trouvé un moyen de motiver ses élèves à l’aide de quelque chose qui fait partie de leur vie de tous les jours, c’est-à-dire les jeux vidéo. Pour certains élèves, la seule motivation des bonnes notes n’est pas suffisante pour les pousser à participer et à faire des efforts pour réussir. Cependant, pour ces jeunes nés dans la technologie, le fait de savoir qu’en accomplissant une certaine tâche ils obtiendront des points pour monter le niveau de leur personnage est bien plus motivant.

Dans Classcraft, les élèves doivent former des équipes et accumuler ensemble des points qui leur permettront d’obtenir des récompenses. Plusieurs personnes se plaignent que la technologie nous isole et restreint nos contacts sociaux. Pourtant, dans ce cas-ci, c’est totalement l’inverse. Cette application incite les élèves à s’entraider même en dehors des cours. Lorsque les élèves aident un camarade, ils peuvent gagner des points, mais ils peuvent aussi subir des pénalités s’ils ne se comportent pas correctement. Ainsi, même si l’application et les personnages sont virtuels, les récompenses et conséquences, elles, ne le sont pas.

Il est certain que cette application est très appréciée et semble fonctionner, puisqu’elle est utilisée par 7000 enseignants dans 50 pays à travers le monde. Toutefois, toute technologie a un prix. Il existe, bien sûr, une version gratuite de l’application, mais pour utiliser l’application à son plein potentiel il faut débourser une certaine somme chaque année. Ainsi, même si cette application fonctionne, ce n’est pas tout le monde qui peut s’en servir dans son intégralité, car ce n’est pas toutes les écoles qui ont les moyens de se le payer.

De plus, cette technologie ne résout pas tous les problèmes. Même si elle fonctionne avec la plupart des élèves, il y en aura sûrement pour qui la motivation à travers le jeu ne sera pas suffisante pour les faire participer. Cet enseignant a montré qu’on pouvait se servir de la technologie  qui nous sert dans la vie de tous les jours pour s’en servir à des fins éducatives. Je crois que dans le futur d’autres trouveront des solutions en mettant à profit la technologie dont nous disposons pour motiver de plus en plus d’élèves à participer en classe.

Publicité

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :