ON vs NOUS

Selon Stiegler, la population est un collectif d’individualité qui a pour idéal de former un peuple. Avec l’arrivée de la télévision, les individus de la population s’isolent les uns des autres et une distance se crée entre eux et le reste du monde. Ce faisant, elle s’éloigne encore plus de son idéal de former un « NOUS » et reste au registre du « ON », où chacun fait référence au collectif sans s’y inclure soi-même ou sans vouloir faire l’effort de participer.

Il est vrai qu’avec les multiples écrans présents dans nos vies et les médias sociaux nous sommes constamment au courant de tout ce qui se passe et pourtant nous ne nous sentons pas vraiment concernés par la plupart des nouvelles que l’on lit. Prenons, par exemple, le recyclage. La plupart des gens diront, sans doute, qu’ils sont en faveur de cette action qui pour but de réduire le volume de déchet, et donc de réduire la pollution. Pourtant, certains d’entre d’eux continuent de jeter à la poubelle des déchets qui auraient pu être recyclé, tels que des contenants de compotes de fruits ou d’autres contenants à portion individuelle, juste parce que cela leur aurait demandé de fournir un effort pour nettoyer le contenant. Ces personnes emploient sûrement le « on » lorsqu’il parle du fait que l’on doit recyclé pour le bien de l’environnement. Ainsi, ils se détachent de l’action qu’ils disent soutenir et ce n’est pas parce qu’ils ne savent pas ce qui va advenir des déchets jeter à la poubelle, car, avec Internet, tous ont accès à ce genre d’information. C’est comme si les sites d’enfouissement et les dépotoirs n’existaient pas parce qu’ils n’en ont pas vu de leur propre yeux.

Cependant, lorsqu’on voit des actions, telles que la grève étudiante du printemps 2012 ou la grève sociale contre l’austérité en 2015, qui peuvent rassembler et faire agir une masse impressionnante de gens, on se dit que ce collectif d’individu peut, de temps en temps, réellement agir comme un « NOUS » et se sentir concerné par ce qu’il se passe dans la société. Ces gens, qui se mobilisent, ont peut-être été informé par le biais d’un média, qui habituellement nous distance de la réalité, mais ont décidé de faire l’effort de se rendre sur place pour participer au rassemblement. Faisant ainsi valoir leur point de vue et permettant à l’action d’avoir plus d’impact sur la société. En agissant ainsi, ils prouvent que nous ne sommes pas que des être égoïstes qui ne pensent qu’à leurs propres intérêts et qui se fichent bien de ce qui peut arriver aux autres. Peut-être est-ce le non-sens de certaines décisions prisent par le gouvernement qui les auront poussé à agir. Néanmoins, cela mobilise bon nombre de personnes qu’elles soient affectées ou non par les conséquences de ces décisions. Dans des cas comme celui-ci, on voit que les gens sont prêts à faire un effort pour défendre une cause qui leur tient à cœur et qu’ils ne se contente pas de dire qu’ils sont en faveur de la cause tout en suivant ce qui passe dans le confort de leur chez soi.

 

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Publicité

1 commentaire (+ vous participez?)

  1. Rétrolien : 07 | Liberâme

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :